Archive | Santé RSS feed for this section

Bouillon (ou soupe) chinois

16 Oct

 

Hier, pour mon déjeuner, j’avais envie d’une bouillon chinois. Ce que j’aime dans cette soupe, c’est que c’est simple à faire. Il suffit de faire chauffer de l’eau que l’on aromatise et dans laquelle on jette des légumes coupés très finement. Cela les cuit très vite, ils restent croquants et gardent tous leurs nutriments.

C’est un plat healthy et complet puisqu’il y a des légumes, des féculents et des protéines.

Je n’ai pas mis de sel dans ce plat puisqu’il y en a dans le cube de poulet et dans les sauces soja. C’est aussi pour cette raison que j’ai rajouté de la sauce sucrée pimentée, pour équilibrer cet apport de sel. Je me déshabitue du sel et j’en ai besoin de très peu.

On peut faire cette recette avec tous les légumes que l’on veut (et que l’on a) tant que le principe de les découper en tout petit reste.

Chaque culture à une soupe qui ressemble à celle-ci comme la Chorba et Harira pour le Maghreb, le Minestrone pour les Italiens ect…

 

Ingrédients :

2 filets de poulet

2 oignons nouveaux

1 carotte

1 paquet de vermicelle de riz

1 1/2 cube de bouillon de poulet ou un bouillon de poulet frais

500 ml Eau

2 poignées de soja frais

¼ de botte de coriandre

1 C à S de soja salé

1 C à S de soja sucré

1 C à S de sauce sucrée pimentée

Réalisation :

Dans une marmite, versez l’eau avec le cube émietté ou si vous utilisez du bouillon de poulet frais, versez juste le bouillon.

Coupez le filet de poulet en petits morceaux que vous mettez dedans avec le vermicelle.

Couvrir et laissez mijoter tranquillement.

Pendant ce temps, émincez les oignons nouveaux en petits tronçons, et faites des lanières de carottes avec un économe.

Jetez les dans la marmite avec la coriandre émincée finement, le soja et les sauces soja sucré, salé et la sauce sucrée pimentée.

Mélangez et éteindre le feu.

Laissez 1 à 2 minutes puis servir en parsemant de coriandre fraîche.

Je l’ai mangé accompagné de salade verte pour mon déjeuner.

Impec !

 

 

Publicités

Blanquette de veau…allegée!

25 Sep

 e3.jpg

 

J’ai découvert cette recette grâce à ma petite sœur qui venait de la faire et je la remercie parce que c’est vraiment, mais vraiment super bon !

La viande est bien tendre et fondante, les légumes aussi et la sauce… c’est simple j’ai dévoré mon assiette !

Je n’avais jamais mangé de blanquette de veau ni eu l’envie de faire cette recette car la couleur de la sauce ne m’inspirait pas.

J’aime quand les sauces ont une couleur bien dorée, et pour moi ce plat avait une sauce trop « blanche ». Je ne pensais pas que c’était aussi bon !

 J’ai quand même fait de cette recette quelque chose d’allégé et donc healthy parce qu’il me manquait des ingrédients : la crème liquide et l’œuf !

Il y a quand même un peu de beurre et de la farine mais pour la quantité utilisée ce n’est pas dramatique.

Pour avoir un bon équilibre alimentaire, et perdre du poids, il faut aussi consommer un peu (j’ai dit un peu…) de gras.

 

Les photos ne sont pas top, je n’ai pas mis le plat en valeur mais j’avais très envie de partager cette recette et surtout il n’en reste plus donc difficile de faire une présentation avec les restes!

 

 

 

 

Ingrédients :

 1 gros oignon

400 -500 gr de blanquette de veau

2 carottes

6 gros champignons

Du fond de veau

3 – 4 verres d’eau

Un jaune d’œuf je n’en ai pas mis car je n’avais plus d’œuf

20 cl de crème liquide lait concentré non sucré pour moi

2 C à S de farine

1 noisette de beurre

1/2 citron ( j’ai choisi du citron vert)

Sel, poivre

 

 Réalisation :

Avant tout, il faut couper la blanquette de veau en gros cube, épluchez les carottes que l’on débite en biseau d’1 cm, gratter et enlevez la peau des champignons que vous coupez en 4, coupez l’oignon en fine lamelle.

Faire chauffer de l’eau (l’équivalent de 3 à 4 verres d’eau) dans le quelle vous mélangez le fond de veau.

Dans une cocotte, faites fondre le beurre puis jetez la blanquette de veau à feu vif.

Faites dorer sur toutes les faces pendant 2 minutes puis versez la farine et bien remuer, baisser le feu.

Ajoutez le fond de veau dilué dans l’eau, si on en a un peu de jus de raisin puis les carottes, les champignons, et les lamelles d’oignon.

Mettre sur feu doux pendant 1h30.

 Au bout de ce temps, il faut enlever la viande et les légumes.

Mélanger le jaune d’œuf et la crème et la verser dans la sauce. Versez le filet de citron.Remuer et attendre que cela épaississe un peu puis remettre les légumes et la viande.

Servir tel quel ou avec du riz !

 

Salade fraîcheur

23 Sep

HEALTHY.jpg

 

 

Je suis une inconditionnelle de la salade verte ! C’est bien le légume que je mange quasi tous les jours, toute saison confondue.

Pour autant, j’aime bien les manger différemment, parfois parce qu’il y a des ingrédients à finir, parfois pour tester et changer et parfois juste sans rien, que des feuilles vertes…

 J’ai une préférence pour la salade romaine, les feuilles de chênes, la mâche, l’iceberg et la batavia (bien que j’en mange quasi plus).

Je vous propose une recette simple et rapide à faire, idéale quand on veut manger très légèrement. Je l’ai accompagné d’une soupe de légumes et d’un toast avec du chèvre que j’ai cuit au grill (je n’ai pas eu le courage ni l’envie de manger les deux autres toasts).

 

 

Ingrédients :

De la salade romaine

De la betterave cuite (n’achetez pas celle sous vide, prenez celle de votre maraîchers ou producteur local, le goût n’a rien à voir)

Des tomates cerises

Quelques olives vertes (ou noires)

De la coriandre

De la vinaigrette maison à l’eau (je ferai un post prochainement)

 

Réalisation :

Pour commencer, il faut bien détacher les feuilles une par une, les laver puis je les laisse tremper 20 min dans de l’eau avec du vinaigre blanc pour enlever toutes les saletés et dépôts. C’est une habitude que j’ai gardé de ma grossesse !

 Une fois lavée, rincée et essorée (merci ma super essoreuse de Tupperware). J’en prends une bonne poignée que je mets dans une sorte de gros bol. Je rajoute la betterave, les tomates cerises coupées en deux, les olives, la coriandre émincée grossièrement et de la bonne vinaigrette maison à l’eau.

Coquillette aux blettes et à la viande

22 Sep

 

 

 

 

J’adore les blettes. C’est un des légumes que je pourrais manger presque tous les jours!

Quand la Mam de mon fils m’en a proposé, j’ai sauté sur l’occasion. J’ai repris une recette que j’avais déjà faite mais en enlevant des ingrédients et en n’en incorporant d’autre.

Je n’ai pas été déçue du résultat. C’est un plat complet puisqu’on retrouve des féculents, des protéines et surtout des légumes! Idéal pour le repas du midi.

Je suis super fan!!

 

 

Ingrédients :

1 gros oignon

2 gousses d’ail

300 gr de coquillettes

400 gr de viande hachée

400 ml de sauce tomate (pour moi faite maison, la recette c’est ICI*)

10 feuilles de blettes

½ botte de coriandre

Sel, poivre

 

 

Réalisation :

 b1

Lavez les blettes et coupez-les en dés. Faites-les cuire 15 min à la vapeur.

Faites cuire les coquillettes (ou tout autre pâte et même riz) en mettant 1 volume de pâte pour 2 volumes d’eau. L’eau sera absorbée en totalité mais il restera un peu d’eau de cuisson qui va faire le liant.

Dans un fait tout, versez ½ C à C d’huile et faites revenir les oignons coupés en lamelles puis les gousses d’ails émincés finement. Bien remuer puis verser la viande gâchée et faire cuire pendant 2-3 minutes ;

Versez les blettes et le coulis de tomate, le sel et le poivre. Mélanger puis incorporez les coquillettes, bien remuer et servir aussitôt avec plein de coriandre (ou pas !)

Fromage blanc gourmand à la poire et chocolat dulcey

21 Sep

 

 

 

 

 

Parce que faire attention à ce qu’on mange et vouloir consommer des recettes healthy ne veut pas dire que nous ne pouvons pas manger des desserts bons, gourmands et complètement sains!

J’avais dans l’idée d’en faire un en m’inspirant des desserts très gourmands qu’on trouve avec de la crème, des fruits. Des desserts que l’on adore mais pas notre ligne… Des desserts devant lesquels on bave, qu’on déguste, qu’on regrette aussi mais qu’on s’autorise de temps en temps.

 J’ai trouvé un compromis en utilisant du fromage blanc sans MG. Alors oui, j’ai quand même mis un peu de chocolat mais pas autant que ça, les flocons d’avoine sont d’une grande aide car ils absorbent le gras et le sucre. Ils font donc baisser la glycémie. Les biscuits sont en petite quantité (j’ai utilisé des petits biscuits) et la poire cuite à la vapeur. Tout cela reste, à mon sens, assez light.

 C’est un dessert qu’on peut décliner à l’infini avec pleins de fruits, on peut même supprimer le chocolat et le remplacer par du miel, sirop d’agave ou stévia ou encore sucre de coco (beaucoup mieux).

 J’ai vraiment apprécié, ce n’en est pas moins bon. J’ai trouvé que c’était une dinguerie comme je les aime !

 

Ingrédients :

 4 C à S de fromage blanc (pour ma part c’est du fromage blanc que je fais moi-même, la recette c’est ici*)

40 gr de chocolat dulcey

2 C à C de flocon d’avoine

4 petits biscuits amaretti

1 poire

 

Réalisation :

Lavez, essuyer et éplucher la poire que vous faites cuire à la vapeur sans aucune matière grasse. Réservez.

 Faites fondre le chocolat dulcey (j’ai utilisé mon micro cook que j’ai placé 1 minute au micro onde).

Mélanger le fromage blanc avec le chocolat.

Procéder au montage. Pour cela, il suffit de mettre un peu de flocon d’avoine au fond de votre verrine, puis d’émietter un biscuit amaretti.

Versez les dés de poire puis 2 C à S de fromage blanc (mélanger au chocolat) puis recommencer avec une couche de dés de poire puis de fromage blanc.

Décorer avec une fine tranche de poire et en émiettant un biscuit amaretti.

Mettre au frais au moins 30 min.

Lait au muesli et aux dattes

26 Août

IMG_3371.JPG

 

Le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée car il permet de donner le carburant pour commencer la journée, mais aussi pour la lancer.

Je vous propose de prendre ce déjeuner sous forme de boisson, ce qui est appréciable si on est pressé car on peut le mettre le bouteille et le déguster sur le trajet du boulot, ou lorsque l’on n’aime pas « manger » dès son réveil. Je trouve cela super pratique et c’est ma routine actuelle du matin. Parfois je l’accompagne d’un bon thé à la menthe et parfois non.

 C’est nourrissant et cela cale l’estomac jusqu’à l’heure du déjeuner ! (Rien n’empêche de croquer 3-4 amandes avant le déjeuner si on a creux aussi).

Les dattes proviennent d’Algérie, je les ai ramené avec moi. J’ai pris le temps de bien les sélectionner car j’en voulais des fraîches et surtout pas des dures!

 

Ingrédients:

1 verre de lait fermenté (cela dépend de la taille de votre verre)

2 à 3 C à S de muesli maison (flocon d’avoine (2/3), graines de tournesol, sésame, amandes, noisettes, raisins secs, fruits secs)

3 dattes

 

Réalisation:

Versez le lait, le muesli et les dattes. Mixez jusqu’à obtenir la consistance souhaitée.

J‘aime garder des petits morceaux croquants mais rien ne vous empêche de le filtrer.

Servir frais.

 

 

 

 

 

DIY – Déodorant fait maison

26 Juil

 

 

 

Aujourd’hui, je ne vous parle pas cuisine mais de déodorant maison et de transpiration. C’est l’été, il fait chaud. Et, nous subissons tous ce phénomène naturel et physique pendant lequel le corps maintient sa température à 37°. La chaleur induit tout naturellement la transpiration, tout comme l’effort physique, les vêtements trop chauds mais aussi le stress et l’émotivité voire l’hyperémotivité. Et, parfois ce phénomène est injuste car certaines personnes transpirent plus que d’autre (et j’en connais).

La transpiration est saine et bénéfique car elle permet de refroidir le corps, d’éliminer les toxines et elle est sans odeur (99% d’eau et 1% de minéraux). Ce sont les bactéries présentes sur la peau qui, appréciant ce milieu humide, s’en nourrissent et s’y développent. Et, c’est à cause d’elles que l’on dégage une odeur désagréable lorsqu’on transpire.

LE geste, pour éviter les mauvaises odeurs, c’est d’avoir une bonne hygiène corporelle mais aussi le déodorant.

Souvent, on utilise les déodorants « chimiques » du commerce mais il existe des déodorants naturels dont les ingrédients et le pouvoir anti-odeur et anti transpirant varient… Déodorants chimiques avec plein de perturbateurs endocriniens, et autres produits dangereux pour la santé car on entend parler de déo cancérigène. Sauf que la transpiration étant bénéfique pour le corps, on ne peut pas utiliser de déo « anti transpirant », c’est même contre nature car les toxines doivent s’éliminer de notre corps.

J’avais donc envie d’un produit naturel (on peut directement acheter de la pierre d’alun et l’utiliser en déo) ou fabriquer le sien. Et, faisant partie d’un groupe qui prônes les produits hygiéniques et ménagers fait maison, naturels, avec les produits de nos placards, je me suis lancée.

Ce déo peut aussi s’utiliser en tant que dentifrice mais avec le bicarbonate, il faut faire attention car il est abrasif pour les dents donc à ne pas faire régulièrement.

Je précise tout de suite que je ne travaille pas dans les cosmétiques. Je vous présente le déo que je fais, recette que j’ai trouvé sur mon groupe et que je teste. Personnellement, même si je ne dégage pas une forte odeur de transpiration, je peux vous dire qu’il est efficace. On ne sent plus rien car le bicarbonate de soude retient les odeurs. Et, croyez-moi, j’ai dans mon entourage une personne qui a un gros souci de transpiration, à qui j’ai donné la recette, et qui est plus que satisfait. Je peux même vous dire que je l’embarque, avec moi, en vacances!

 

Les ingrédients pour 100ml :

  • 50 Gr d’huile de coco
  • 30 Gr de bicarbonate de sodium : déodorant, désodorisant, antifongique, alcalinisant… 
  • 5 gouttes d’huile essentielle de palmarosa : antibactérienne puissante, astringente, antifongique et cicatrisante – je n’en avais pas donc j’ai mis de l’huile essentielle de citron qui capture les odeurs, assainit la peau
  • 20 gr de Maïzena: épaississant, consistance et texture onctueuse
  • Facultatif : 30 Gr de cire d’abeille

 

 

 

Réalisation :

Faire fondre l’huile de coco au bain marie et laisser refroidir (lorsque j’ai préparé le mien, c’était pendant les fortes chaleur donc l’huile a fondu dans son pot toute seule).

Versez dans un bol, rajoutez le bicarbonate, la Maïzena et l’huile essentielle de citron. Bien mélanger à l’aide d’un fouet. Si vous rajoutez la cire d’abeille, il faut la faire fondre et la rajouter.

Mettre dans un pot avec un couvercle que vous entreposez dans votre salle de bain. Il n’y a plus qu’à en mettre sous vos bras, en le prenant avec les doigts mais en faisant attention de ne pas trop en mettre pour ne pas salir vos vêtements !

Et, dans le cas d’utilisation de la cire d’abeille vous pouvez couler la préparation dans des moules en silicone et attendre que cela fige. Ensuite, si vous en avez coulé plusieurs, il faudra réfrigérer ceux qui ne sont pas utilisés et en laisser dans votre salle de bain.

 

Personnellement, je suis plus que ravie. J’ai trouvé LA bonne formule. Les personnes à qui je l’ai offert, panier cadeau, étaient ravies aussi.

C’est sain, naturel et super efficace !