Archive | I Do It Mtyself RSS feed for this section

Vinaigre blanc à l’orange – Produit ménager naturel, économique et écologique

2 Mar

Je reviens dans la rubrique astuce pour vous parler de produits ménagers naturels.

Pour faire des économies, il ne suffit pas d’avoir des bons de réductions que l’on combine aux promos, il y a aussi les produits fait maison. Cela est d’ailleurs meilleur car pas de produits chimiques, très peu coûteux et écologique. Avec ça, très peu de déchet donc c’est tout bénéf !

Je m’en sers beaucoup et limite c’est l’ingrédient principal à avoir dans ses placards. A 0,33€ le Litre (à Auchan – le moins cher).

Il me sert à laver le sol (eau chaude avec une dose), à nettoyer les carreaux (à verser sur un chiffon ou un vaporisateur), en eau de rinçage pour le lave-vaisselle (et lorsque je veux nettoyer le lave-vaisselle, en plus du produit de lavage (cela peut être un citron aussi), j’en mets jusqu’à 1L das la machine), en adoucissant (directement dans la machine – pour laver le lave-linge car on ne lave plus le linge à de grosses températures car les lessives sont actives à basse température, du coup les déchets s’accumulent dans la machine et lorsqu’on verse du vinaigre blanc, cela les réactive et il arrive que le linge sente mauvais alors qu’il est propre. Du coup, tous les mois je mets une dose de St-Marc résine de pin (et surtout pas les cristaux de soude) et je lance un progamme à 90° pour 2h45 (le programme le plus long et chaud) qui nettoie la machine et toute la tuyauteire), dans les WC avec du bicarbonate de soude pour nettoyer et enlever le tartre (parfois ce n’est pas suffisant et il m’arrive de prendre un produit plus abrasif et pas écolo), faire du gel WC, faire tremper mes brûleurs lorsqu’ils sont encrassés, faire une pâte avec du bicarbonate de soude pour nettoyer mon four (je laisse poser et je rince ensuite), faire mes pastilles WC (recette ICI*), faire mes pastilles lave-vaisselle (que je laisse sous forme de poudre et je n’en mets qu’une cuillère dans le bac).

On peut TOUT nettoyer avec, et faire beaucoup, beaucoup de produit ménager. Tout en un.

La plupart du temps, on le combine avec du bicarbonate de soude (mais paraît-il que les effets s’annulent à leurs contacts) qui n’est pas plus cher non plus.

C’est autant de façon de nettoyer sa maison sans avoir à inhaler des substances dangereuses (d’ailleurs une nouvelle étude vient de sortir qui concerne l’utilisation et l’inhalation des produits ménagers qui est très néfaste pour la santé). Et, c’est aussi très économique, pas besoin de se ruiner pour que la maison soit propre (les industriels nous ont bien conditionnés et fait croire que pour chaque pièce il faut un produit différent).

Mais cela sert aussi dans l’alimentation, par exemple pour les légumes non bio, il faut les laisser tremper 20 minutes dans de l’eau et vinaigre blanc pour ôter les pesticides (d’ailleurs on voit un dépôt se former), j’ai pris l’habitude durant ma grossesse de le faire et de faire tremper mes feuilles de salade et de les rincer ensuite. J’essaye maintenant de manger le plus bio possible et lorsque cela n’est pas possible, je me sers de cette astuce.

Le vinaigre blanc a bien des vertus et il serait vraiment dommage de passer à côté. Les industriels ont du souci à se faire.

Aujourd’hui, je vous montre la recette du vinaigre que je fais macérer avec des écorces d’orange afin qu’il sente bon.

Pour cela, rien de plus simple, garder les écorces d’une orange (ou d’un citron ou même d’un pamplemousse) que vous disposez dans une bouteille et versez le vinaigre. Fermer et laisser mariner au moins 3 semaines.

Il n’y a plus qu’à utiliser et faire briller votre maison pour 3 fois rien !

Publicités

Pastille WC maison –

14 Déc

 

p5

 

 

Puisqu’on parle économie en ce moment, avec mes articles, il y en a d’autres que l’on peut faire aussi sur les produits ménagers.

Des produits que l’on peut faire avec ce qu’on a dans les placards, mais aussi des produits spécifiques comme l’acide citrique. Le but, avant d’acheter un ingrédient, est qu’ il faut déjà penser à le mutualiser, l’optimiser. C’est-à-dire qu’il doit servir pour plusieurs produits que vous allez faire. Mais vous pouvez le garder aussi pour refaire le produit pour lequel vous l’achetez.

Je me suis servie de l’acide citrique pour mes pastilles WC mais j’avais déjà réalisé auparavant mes pastilles pour le lave-vaisselle. D’ailleurs, je vais devoir en refaire pour mon lave-vaisselle aussi.

Aujourd’hui, j’ai confectionné des pastilles WC, bien plus écologique, facile à préparer et surtout beaucoup beaucoup moins cher…

 

 

Alors, chez moi, j’ai eu un souci avec mes WC et le fond commençait à s’entartrer malgré le nettoyage fréquent. J’avais beau mettre du vinaigre chaud, du bicarbonate. Rien à faire. J’ai dû avoir recours à de l’acide chlorhydrique sauf que c’st pas très écologique ni naturel comme produit. Avec ce produit, il me restait 15% de surface entartrer et depuis que j’utilise ces pastilles je n’en ai plus du tout !!! Je les recommande doublement.

 

 

Ingrédients: 

  • 95 Gr d’acide citrique (on en trouve dans les magasins de bricolage, grande surface, magasin bio)
  • 280 Gr de bicarbonate de soude
  • 30 gouttes H.E de lavande Mandarine verte et Pin
  • 30 gouttes H.E de menthe poivrée
  • 30 gouttes H.E de citron
  • 1 C à S d’eau

 

 

 

 

Réalisation :

 

Avant de commencer, vous pouvez mettre un foulard sur votre nez (les huiles essentielles sont puissantes) et des gants aussi. 

Mélanger dans un petit bol les huiles essentielles et l’eau.

Dans un autre bol, versez l’acide citrique et le bicarbonate que vous mélangez.

Versez le liquide doucement dans les poudres et bien remuer. La pâte doit être humide.

Versez dans des moules, et laissez figer quelques heures. 

Démoulez et mettre en bocal ou boîte qui se ferme. 

Pour les utiliser c’est super simple : il suffit de jeter une pastille dans les WC et de la laisser se dissoudre et agir pendant 10-15 minutes. Puis, tirer la chasse d’eau.

 

Janvier 2018: J’étais à court de pastille pour mon lave – vaisselle. J’ai eu l’idée d’utiliser les pastilles wc dans mon lave vaisselle… et ma vaisselle est nickel! Ces pastilles font donc double emploi (il faut savoir que pour les pastilles du lave vaisselle j’utilise quasiment les mêmes ingrédients – je ferai un post dès que j’en refais). Doublement économique donc!

 

DIY – Déodorant fait maison

26 Juil

 

 

 

Aujourd’hui, je ne vous parle pas cuisine mais de déodorant maison et de transpiration. C’est l’été, il fait chaud. Et, nous subissons tous ce phénomène naturel et physique pendant lequel le corps maintient sa température à 37°. La chaleur induit tout naturellement la transpiration, tout comme l’effort physique, les vêtements trop chauds mais aussi le stress et l’émotivité voire l’hyperémotivité. Et, parfois ce phénomène est injuste car certaines personnes transpirent plus que d’autre (et j’en connais).

La transpiration est saine et bénéfique car elle permet de refroidir le corps, d’éliminer les toxines et elle est sans odeur (99% d’eau et 1% de minéraux). Ce sont les bactéries présentes sur la peau qui, appréciant ce milieu humide, s’en nourrissent et s’y développent. Et, c’est à cause d’elles que l’on dégage une odeur désagréable lorsqu’on transpire.

LE geste, pour éviter les mauvaises odeurs, c’est d’avoir une bonne hygiène corporelle mais aussi le déodorant.

Souvent, on utilise les déodorants « chimiques » du commerce mais il existe des déodorants naturels dont les ingrédients et le pouvoir anti-odeur et anti transpirant varient… Déodorants chimiques avec plein de perturbateurs endocriniens, et autres produits dangereux pour la santé car on entend parler de déo cancérigène. Sauf que la transpiration étant bénéfique pour le corps, on ne peut pas utiliser de déo « anti transpirant », c’est même contre nature car les toxines doivent s’éliminer de notre corps.

J’avais donc envie d’un produit naturel (on peut directement acheter de la pierre d’alun et l’utiliser en déo) ou fabriquer le sien. Et, faisant partie d’un groupe qui prônes les produits hygiéniques et ménagers fait maison, naturels, avec les produits de nos placards, je me suis lancée.

Ce déo peut aussi s’utiliser en tant que dentifrice mais avec le bicarbonate, il faut faire attention car il est abrasif pour les dents donc à ne pas faire régulièrement.

Je précise tout de suite que je ne travaille pas dans les cosmétiques. Je vous présente le déo que je fais, recette que j’ai trouvé sur mon groupe et que je teste. Personnellement, même si je ne dégage pas une forte odeur de transpiration, je peux vous dire qu’il est efficace. On ne sent plus rien car le bicarbonate de soude retient les odeurs. Et, croyez-moi, j’ai dans mon entourage une personne qui a un gros souci de transpiration, à qui j’ai donné la recette, et qui est plus que satisfait. Je peux même vous dire que je l’embarque, avec moi, en vacances!

 

Les ingrédients pour 100ml :

  • 50 Gr d’huile de coco
  • 30 Gr de bicarbonate de sodium : déodorant, désodorisant, antifongique, alcalinisant… 
  • 5 gouttes d’huile essentielle de palmarosa : antibactérienne puissante, astringente, antifongique et cicatrisante – je n’en avais pas donc j’ai mis de l’huile essentielle de citron qui capture les odeurs, assainit la peau
  • 20 gr de Maïzena: épaississant, consistance et texture onctueuse
  • Facultatif : 30 Gr de cire d’abeille

 

 

 

Réalisation :

Faire fondre l’huile de coco au bain marie et laisser refroidir (lorsque j’ai préparé le mien, c’était pendant les fortes chaleur donc l’huile a fondu dans son pot toute seule).

Versez dans un bol, rajoutez le bicarbonate, la Maïzena et l’huile essentielle de citron. Bien mélanger à l’aide d’un fouet. Si vous rajoutez la cire d’abeille, il faut la faire fondre et la rajouter.

Mettre dans un pot avec un couvercle que vous entreposez dans votre salle de bain. Il n’y a plus qu’à en mettre sous vos bras, en le prenant avec les doigts mais en faisant attention de ne pas trop en mettre pour ne pas salir vos vêtements !

Et, dans le cas d’utilisation de la cire d’abeille vous pouvez couler la préparation dans des moules en silicone et attendre que cela fige. Ensuite, si vous en avez coulé plusieurs, il faudra réfrigérer ceux qui ne sont pas utilisés et en laisser dans votre salle de bain.

 

Personnellement, je suis plus que ravie. J’ai trouvé LA bonne formule. Les personnes à qui je l’ai offert, panier cadeau, étaient ravies aussi.

C’est sain, naturel et super efficace !

DIY: NUAGES DECORATIFS

15 Sep

 

IMG_3159

Je reviens avec une DIY que je viens de réaliser pour la chambre de mon bébé.

Certains le savent, j’attends un heureux évènement inshaAllah et je voulais décorer la chambre du bébé mais sans me ruiner pour autant. Je voulais absolument avoir des nuages à disposer sur les murs de sa chambre, car j’ai adoré cette idée.

J’ai regardé sur le net et je me suis inspirée du blog « Un joyeux petit Bazar » car les nuages ont été réalisés avec du carton et assez simple à faire mais il faut vraiment suivre les indications. J’en ai réalisé à la machine à coudre (oui oui) et je les ai volontairement cousu à l’envers car je trouvais cela plus beau. Et la seconde raison est que je n’étais pas satisfaite lorsque je l’ai cousu dans le bon sens.

Pour les tissus, j’ai été me fournir au marché, j’ai acheté 4 tissus différents qui m’ont coûté 6€ au total, pour le rembourrage et les feuilles de transfert je les ai acheté chez Action pour quelques euros (et très franchement au prix que cela coûte on peut se tromper et se re-tromper). Perso, j’ai fait plusieurs essais avant d’arriver au résultat voulu.

J’ai également recyclé un pantalon que j’allais jeter (et dont j’adore la matière) pour faire deux oreillers rectangles que j’ai glissé dans le lit de mon bébé. Je me suis servi de lune et d’étoile phosphorescente à coller sur le plafond (toujours de chez Action) pour décalquer les motifs et faire de belles formes pour le papier transfert.

Pour réaliser les deux oreillers, j’ai coupé deux rectangles de différentes tailles dans les jambes. Mais avant de couper le pantalon, j’ai repassé celui-ci afin que tout soit bien droit et propre, c’est très important. Une fois coupé, j’ai de nouveau repassé mes morceaux de tissus.  Ce qui était pratique c’est que 2 côtés sur 4 étaient déjà cousu et je les ai laissés tel quel. J’ai simplement cousu un côté en entier et le dernier côté je l’ai cousu qu’à moitié pour pouvoir le rembourrer. Attention, il faut « aérer » le rembourrage, c’est à dire le séparer et ne pas le laisser compact dans l’oreiller car cela n’aurait pas un bel effet.  Une fois rembourré, j’ai cousu à l’aide d’une aiguille et d’un fil de la même couleur pour bien le refermer.

Pour le nuage et l’étoile, j’ai pris des modèles du net que j’ai décalqué aussi.

J’avais envisagé au départ de les acheter mais j’ai eu des tarifs assez élevé comme 60€ le nuage ou bien 25€…. vu le nombre que j’en voulais…. je me suis dis que j’allais tenter de les faire et au pire…ma mère est couturière et me les aurait fait à son retour mais j’avais envie d’apporter ma touche personnelle. Cela dit, il y a  une autre alternative: IKEA fait des nuages à 6.95€ l’unité.

Je vous mets le lien pour aller voir les explications du blog « Un Joyeux Petit Bazar » avec le tuto, ce sera plus simple pour comprendre: https://www.youtube.com/watch?v=x4OrsLRaSxE.  Et, puis, il y a pas mal de belles petites choses sur ce blog et je vous invite à le visiter.

Concernant le matériel: Rembourrage (0.69€ le paquet) et les feuilles de transfert (0.99€ le paquet)

IMG_3127.JPG

Nuages réalisés à la machine à coudre:

IMG_3139.JPG

 

 

IMG_3132.JPG

Nuages et étoiles réalisés à l’aide de carton et de rembourrage:

IMG_3136.JPG

Oreillers réalisés avec un pantalon qui allait finir à la poubelle et à la machine à coudre:

IMG_3120.JPG

IMG_3130.JPG

 

Voici son lit (dans ma chambre pour le moment)

 

IMG_3141.JPG

 

 

Et enfin la photo qui m’a inspiré:

 

IMG_3144

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DIY – Collier tête de mort!

24 Déc

 

collier 1

Cela faisait un moment que je n’avais rien posté dans cette rubrique et ce n’est pas faute d’avoir rien fait.

J’aime l’idée d’avoir une pièce unique et de la réaliser soi-même. J’ai réalisé plusieurs colliers, au départ parce que je ne trouvais pas ce que je voulais dans le commerce, ensuite parce qu’une connaissance en faisait de magnifique. Je vous posterai les photos au fur et à mesure.

Lors de mon dernier passage à Roubaix, je suis allée chez Folle de Perle où j’ai déniché la tête de mort, les deux plus grosses perles vertes (d’autres aussi) qui m’ont inspiré.

Je voulais casser l’effet doré avec quelque chose de plus soft et j’ai réalisé celui-ci au feeling pour voir le résultat qui m’a séduite.. même si je le voyais pas comme ça au départ.

Pour les perles je me fournis:

Folle de perle

Perle and co

Je trouve aussi des perles sur les marchés.

 

J’ai d’autres idées pour d’autres colliers mais ça ce sera sur un prochain post….

collier 4

Recycler une Commode….pour une nouvelle rubrique « I Do It Myself »

4 Nov

 

Aujourd’hui pas de recette mais le lancement d’une nouvelle rubrique sur mon blog, la rubrique « I Do It Myself » que l’on traduits par « je l’ai fais moi-même ». Cela faisait un moment que je voulais la lancer mais j’ai hésité, car j’essaye de faire des créations mais parfois avec le temps c’est difficile et je sais que cela ne sera pas régulier. Je dis cela dans le sens où il faut avoir des idées, le matériel adéquat et surtout l’envie. Et, je n’ai pas cette envie tous les jours.

Et, surtout je ne suis pas une experte, je tâtonne. Vous pourrez mon évolution et peut être que cela vous donnera des idées.

Son but ? Faire des créations soi-même, recycler, redonner une jeunesse à un meuble par exemple et surtout des économies.

J’aime beaucoup les loisirs créatifs, donner une seconde vie à des objets, meubles, ou créer des bijoux que personne d’autres n’aura forcément. On est dans une société de consommation et on constate que l’on jette souvent des choses alors qu’on peut les réparer, transformer et que ça peut être utile à d’autre. C’est aussi dans un souci d’économie car il n’y a pas de petites économies et de fierté car rien de tel que de créer des choses par ses mains et d’en être fière ensuite.

Pour certaines fournitures, les bijoux par exemple, le site où je vais (il y en a plein, faut chercher le meilleur rapport qualité/prix) : perle and co.com

Sachez, cependant, que je suis constamment à la recherche des ustensiles, fournitures, matériels les moins cher car je ne pense pas qu’il faut forcément que cela soit coûte cher pour réaliser de belles choses.

Je commencerai par le re – looking d’une commode (je l’ai réalisé il y a quasiment un an). J’étais à la recherche d’une commode pour ma chambre,  je me suis dis qu’au lieu d’acheter une commode de la couleur voulue (qui me coûterait un bras), de chercher (ben oui il aurait fallut passer du temps à chercher) j’ai fais le tour de la famille et amis pour savoir qui allait se séparer d’une commode.

Mon appel a été entendu par ma belle-mère (merci belle-maman). Grâce à un chèque cadeau offert, le matériel a pu être acheté chez Castorama. Au total, cette commode m’a coûté 5€ ! Et, oui je dis bien 5€. C’est donc une affaire, et j’ai pu meubler ma chambre à moindre coût. Cela m’a ensuite donné des idées puisque j’ai même repeins ma table à manger.

 

Pour réaliser ce re looking, j’ai eu besoin :

  • Un décapant
  • Des pinceaux
  • Toile émeri (pour poncer)
  • De peinture
  • Et d’un vernis (offert par ma belle-maman, une économie en plus)

 

Réalisation :

Avant tout, protégez votre seul avec une bâche en plastique jetable (pas besoin d’en acheter j’en avais déjà). A l’aide d’un pinceau appliquez-le décapant sur toute la commode (cela peut prendre du temps). Le décapant sent très fort, un masque est nécessaire. Laissez sécher une quinzaine de minutes, puis avec une spatule enlever le vernis. Lorsque cette étape est réalisée, il faut poncer toute la commode pour enlever tout le vernis, et que le bois redevienne brut.

Munissez-vous d’un nouveau pinceau, et peignez votre meuble. Laissez sécher puis repeindre à nouveau afin de mettre une seconde couche.

 

 

J’ai eu la chance d’avoir des boutons argentés qui étaient « en double » avec la commode donc j’ai économisé aussi sur ce poste. Sans cela, j’aurai du en acheter.

Laissez sécher la commode. Lorsque celle-ci est sèche, il suffit d’appliquer le vernis et de laisser sécher au moins 48h.

La commode est prête, la couleur est top et va très bien dans ma chambre. Une seconde vie a été donnée à ce meuble qui devait partir à la poubelle. C’est une belle économie réalisée pour moi et c’est écologique dans le sens où ce meuble a été restauré au lieu d’en acheter un autre.