CUISTOSHOP….et la démonstration de Sylvie pour la pièce montée!!!!!

13 Mai

Je vous avais parlé d’Hanane et de son blog: les recettes d’Hanane mais aussi de son site Cuistoshop où l’on peut trouver tous les ustensiles nécessaires à la réalisation et création de pâtisserie et de cuisine. Elle vend également des décors, des colorants, des poudres, de la pâte à sucre..tout ce qui peut faire que vous que vos créations soient sublimes et faire aussi bien que les boulangeries et les chefs. Hanane a également ouvert sa boutique dans les Yvelines où je me suis rendue.

Hier, j’ai pu assister à une démonstration, le thème étant la pièce montée. La démonstratice, Sylvie, a également un blog ici où l’on peut retrouver ses recettes mais aussi ses décors. Et, elle donne des cours alors pour celles qui sont tentées….

Je vous poste ce jour des photos de l’atelier, les démos sont gratuites, et c’est juste un plaisir des yeux. Sylvie a réalisé une pièce montée pour une baby shower. Le résultat est époustouflant et on n’a pas vraiment envie de couper le gâteau ensuite, mais juste le conserver tellement il est beau.

Le premier gâteau avait été réalisé la veille, pour des raisons de temps car les démonstrations sont courtes et il fallait avancer vite.

Je vous post les images.

Tout d’abord, Sylvie a commencé à découper un carton qu’elle a glissé sur le gâteau avant de le démouler, puis elle a démouler celui-ci. Elle la retourné afin que le carton se retrouve vers le bas et a disposé le gâteau sur son plateau tournant. Ensuite, Sylvie a recouvert le gâteau de nutella (ou pâte à tartiner) afin que la pâte à sucre puisse bien coller mais le secret réside dans le fait qu’il ne faut pas trop mettre de nutella.

Puis, Sylvie a travaillé la pâte à sucre  dans ses mains afin de garder la même température (et oui).

Sylvie a continué par abaisser la pâte avec son super rouleau à pâtisserie (que l’on retrouve chez Cuistoshop) afin de le déposer sur le gâteau pour l’en recouvrir complètement.

A l’aide d’ustensile (spatule, cutter, lisseur) elle lisse la pate à sucre, découpe ce qu’il dépasse tout doucement. Puis, elle reprend le premier gâteau (celui en dessous) où elle coupe et insert des petites tiges afin de faire tenir le gâteau (je ne rentre pas dans les détails mais cela dépend si c’est un gâteau « lourd » type gâteau yaourt ou gâteau génoise, pour plus de détail il faut se rendre sur son blog)

Elle prend la tige qu’elle enfonce dans le centre du gâteau, puis à l’aide d’un feutre alimentaire elle fait une marque là où le gâteau commence. Elle fait plusieurs trous identiques autour du centre de gâteau (cela dépend du nombre de tiges que vous allez disposer, du gâteau). A l’aide d’un ciseau elle coupe la tige là où elle avait la mesure et recommence pour obtenir le nombre de tiges souhaitées. Puis, elle insert les morceaux de tiges dans les trous.

Puis, elle dépose une noisette, une touche de nutella afin de faire adhérer le gâteau. Elle a saisit le gâteau avec ses spatules par les extrémités, en faisant attention de bien soulever le carton en dessous du gâteau, et l’a déposé délicatement sur le premier gâteau. En prenant de la hauteur, en baissant le gâteau (vous le disposez sur une une petite chaise par exemple) vous pourrez voir si le petit gâteau est bien disposé, au centre, ect.

Sylvie avait déjà préparé le reste de pâte à sucre qu’elle a mélangé à un colorant bleu pour respecter le thème. Après avoir malaxé la pâte dans ses mains, puis abaissée, elle a découpé des rubans pour le contour du gâteau.  A l’aide d’emporte pièce, de spatules, cutter et de moule, elle a réalisé, en bleu et marron (le marron s’obtenant en mélangeant une touche de nutella à la pâte à sucre blanche) des figurines tels que le nounours, biberon, landau, couverture afin d ‘habiller le gâteau. 

Pour « coller » la pâte à sucre il suffit de tremper un petit pinceau dans de l’eau, mais il faut veiller à ce que le pinceau ne soit pas trop imbibé d’eau non plus, et de passer le pinceau sur la pâte à sucre que vous collez ensuite au gâteau DELICATEMENT car c’est très fragile. Afin de leur donner un aspect irisié, elle a juste trempé un pinceau sec dans de la poudre colorante de la même couleur qu’elle a passée délicatement sur les figures puis elle a souflé dessus pour enlever l’excédent.

Le « bébé » a été réalisé la veille (et en général il faut le faire un peu à l’avance car une fois la pâte mis dans le moule, il faut la mettre au congélateur, le temps que cela prenne, juste 30 minutes) et déposé sur le couvertir. La couleur chair s’obtient en mélangeant une touche de rouge puis de jaune à une pâte à sucre blanche. Les cheveux ont été réalisé avec du colorant en poudre marron, la bouche avec du rouge. Les détails sont vraiment impressionnants, on dirait vraiment un beau bébé qui dort paisiblement.

Pour celles qui sont tentées, il faut retenir que pour travailler ainsi il faut du calme, de la place, tous les ustensiles à porter de main, de la concentration et de la DELICATESSE car c’est fragile. Et, la pâte à sucre ne doit SURTOUT pas être mise au frigo. Le gâteau doit rester à température ambiante, pas de frigo, et pour le reste de pâte à sucre aussi. Il suffit de bien emballer les restes.

Allez une dernière pour la fun!!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :